>

>

Une nouvelle génération d'entrepreneurs sociaux scientifiques au Maghreb !

Une nouvelle génération d'entrepreneurs sociaux scientifiques au Maghreb !

partagez cet article

Pourquoi est-il intéressant de former les doctorants à la Recherche et Innovation Responsable (RRI) et à l’innovation à impact ? Pour les doctorants-entrepreneurs, il devient en effet aujourd’hui central d’intégrer la notion d’impact sociétal dans leur projet de valorisation de leur expertise scientifique, et ce de façon très concrète.

La 4ème édition du collège doctoral en entrepreneuriat, organisé par la direction Maghreb de l’Agence Universitaire de la Francophonie, en partenariat avec LaStartupFactory, du 22 au 25 novembre 2021 l’a montré une fois de plus. L’équipe de SoScience est intervenue au sein du bootcamp auprès de plus de 40 doctorantes et doctorants du Maghreb (Maroc, Algérie, Tunisie) sous la forme de sessions de formation et de coaching sur les sujets suivant :

  • la valorisation de la recherche, la valorisation économique et valorisation sociale et environnementale des connaissances scientifiques : quel compromis entre propriété intellectuelle et recherche d’impact sur la société le plus large possible ? Pourquoi intégrer les parties prenantes dans le processus de valorisation de ses résultats scientifiques ?
  • la mission d’entreprise et l’intégration des enjeux sociaux et environnementaux : comment valoriser mes connaissances scientifiques et mes travaux de recherche au bénéfice de la société ? Comment identifier et définir le problème à résoudre avant de se concentrer sur la technologie à implémenter ? Pourquoi et comment intégrer les bénéficiaires de sa solution afin que celle-ci soit pertinente, efficace et accessible ?
  • les critères d’impact à penser, formuler et intégrer au projet entrepreneurial en amont du projet. Impact direct ou profond, impact positif ou négatif, intentionnel ou non-intentionnel : comment définir l’impact de son projet entrepreneurial sur la société ? Comment le mesurer ?

ZOOM SUR AgricoSense, un des quatre projets lauréats

La mission du projet AgricoSense est de favoriser l’adoption massive de solutions d’irrigation intelligentes pour lutter contre la pénurie d’eau afin de garantir la sécurité alimentaire au Maghreb. La pénurie d’eau a un impact direct sur la baisse des rendements agricoles et est un enjeu majeur pour le secteur agricole. Les effets du changement climatique sont déjà perceptibles sur le terrain, occasionnant à l’été 2021 des coupures d’eau dans certaines villes pour pallier la pénurie.

Le projet est porté par Adel Mokrane et Ismat Meslouli, doctorants en robotique (Université de Tlemcen, Algérie / Université de Paris Saclay, France), Madja Ouhajjou, doctorante en agronomie (Université Sultan Moulay Slimane, Maroc).

Pour ces chercheurs-entrepreneurs, tous les agriculteurs et producteurs de la région du Maghreb devraient avoir un accès direct à une irrigation intelligente personnalisée et abordable leur permettant de prendre des décisions informées dans la gestion de leur activité.

Leur solution : l’utilisation d’un drone équipé d’un système embarqué pour identifier les zones sensibles au stress hydrique et optimiser l’irrigation et l’usage de ressources en eau pour préserver in fine les ressources naturelles et améliorer les rendements et la qualité des cultures.

Challengé par SoScience lors des sessions de coaching sur l’impact de leur solution, l’équipe prévoit d’engager une mesure d’impact concernant la rationalisation de l’usage de l’eau en mesurant la quantité d’eau consommée par culture en tenant compte de son rendement. Il s’agit aussi d’estimer le nombre bénéficiaires/agriculteurs disposant de ce service d’aide à la décision, leur volonté étant d’élargir l’accès aux technologies d’irrigation à tous les agriculteurs de la région.

Concernant l’impact indirect, l’équipe souhaite également mesurer la réduction de la précarité et de l’exode rural (est-ce que l’installation de la solution aura permis d’accroître ou de maintenir le nombre d’agriculteurs au niveau local ?), deux conséquences profondes de la pénurie d’eau et de terres cultivables. Tous ces indicateurs sont d’ordre quantitatifs. Grâce à une série d’entretiens à mener sur le moyen et long terme, l’équipe d’AgricoSense souhaite également mesurer l’impact qualitatif de leur solution et projet : dans quelle mesure leur solution permet-elle aux agriculteurs d’être plus libres dans l’exercice de leur métier ? c’est-à-dire d’être en capacité de choisir de façon informée comment mener et adapter leurs activités agricoles plutôt que de subir les conséquences du changement climatique ?

Cette recherche d’impact intégrée a une influence majeure sur le choix du modèle économique et la conception du service proposé. Cela montre l’importance d’intégrer une réflexion fine sur l’impact de son projet entrepreneurial et sur les façons de le mesurer le plus tôt possible.

En effet, pour mesurer leur impact à partir des indicateurs définis, l’équipe d’AgricoSense a besoin de nouer des relations de confiance et de long terme avec leurs bénéficiaires. C’est pourquoi ils se dirigent vers un système de location (économie de fonctionnalité) pour les professionnels dans le secteur de l’optimisation agricole, proposant également un service de formation pour les accompagner sur le terrain, afin de récolter et d’exploiter au maximum la quantité de données afin de fournir le conseil et l’accompagnement adéquats à l’agriculteur. Vendre simplement leurs drones ne serait en effet pas efficace en raison du coût, inaccessible pour leurs bénéficiaires, et du modèle peu propice à la création de relations privilégiées avec eux.

Lors de ces séances de coaching nous avons aussi encouragé les équipes à penser et identifier les impacts négatifs ou/et non-intentionnels de leur solution. Pour AgricoSense, un impact négatif de leur drone repose sur son empreinte environnementale en termes de consommation de matériaux et d’énergie. Pour pallier cet impact négatif, l’équipe a déjà réfléchi à développer dès le début un dispositif technique modulable, évolutif selon les besoins, et prévu de développer plusieurs fonctionnalités permettant de mesurer par exemple la qualité de l’air et les variables du climat, au-delà de sa fonctionnalité première concernant l’optimisation de l’irrigation. Parmi les impacts non-intentionnels repérés, l’usage de leur produit par d’autres acteurs pour installer d’autres systèmes . Ceux-ci sont perçus de façon positive ou négative selon les usages. 

Vous êtes référent au sein d’une formation à l’innovation et vous souhaitez y intégrer les questions d’impact et les enjeux sociétaux ? Vous accompagnez les doctorants ou ingénieurs dans la création de projets entrepreneuriaux ? Contactez-nous pour avoir accès à notre catalogue de formations 💌

partagez cet article

Vous avez un besoin spécifique et souhaitez échanger avec notre équipe ?

Envoyez-nous un message et nous vous répondrons dans les 24h.

A bientôt !