logo soscience svg
Vous avez des connaissances dans le domaine des CCU qui peuvent être adaptées à l’industrie alimentaire ?
Rejoignez le programme d'innovation collaborative "The Future Of CCU for Food"

Chimie durable : il n’y aura pas de transition industrielle et écologique sans transition chimique

Table des matières

chimie durable transition

C’est la position du collectif d’organisations réuni par Veolia depuis 2021 qui vient de publier en janvier 2024 une note sous forme d’appel à l’action. Composé de plus de 40 contributeurs, comprenant des chimistes, des grandes entreprises industrielles, des ONG, des acteurs financiers, des représentants des autorités publiques ou encore des jeunes citoyens, ce collectif rassemble une diversité d’expertises, des points de vue et des intérêts différents pour faire advenir une chimie durable et responsable

La chimie occupe en effet une place centrale dans les activités humaines. Notre alimentation, nos transports, nos constructions, nos smartphones reposent tous sur des procédés chimiques. Mais les entreprises l’oublient dans leur stratégie de transition écologique. Elles n’ont d’yeux que pour le CO2. Elles ne pensent pas de manière systémique ! 

Comment une chimie durable pourrait changer la donne et accélérer la transition écologique de bon nombre de secteurs industriels ?

La chimie durable, un pilier de la transition écologique

La conception de la majorité des produits dits durables (vêtements recyclés, mobilité durable, énergie verte, etc.) repose essentiellement sur des composants et des procédés chimiques.

A l’échelle européenne, près de 59% de la production de produits chimiques est fournie directement à d’autres secteurs industriels, notamment la santé, la construction, l’automobile, l’électronique et les textiles.

chimie durable mobilité

Donc sans transition de la chimie, pas de transition écologique du secteur industriel !

Bien que la chimie joue un rôle crucial, elle est souvent sous-estimée, présentée uniquement sous le prisme de la pollution, voire absente dans les stratégies des entreprises et des acteurs publics pour atteindre leurs objectifs en matière de transition écologique. Ces stratégies se concentrent principalement, voire uniquement, sur l’enjeu de la décarbonation. 

Afin de relever les défis de la transition écologique, il est essentiel de traiter les enjeux environnementaux, industriels et sociétaux comme un ensemble. Et la chimie doit nécessairement en faire partie.  

Si la chimie conventionnelle a été la locomotive du modèle économique basé sur l’extraction des combustibles fossiles, une bifurcation de la chimie entraînera dans son sillage l’ensemble des chaînes de valeur des secteurs industriels vers un modèle plus juste et plus durable. 

Tous les acteurs qui utilisent la chimie sont concernés : miniers, chimistes, usines, manufacturiers, maîtres d’œuvre, consommateurs mais aussi consommateurs !

transition chimie durable

La transition chimique : un nouveau cadre pour faire advenir une chimie durable

Afin d’accélérer cette transition, il est crucial de créer une approche structurée, impliquant diverses parties prenantes. Bien que des initiatives existent déjà, telles que des cadres juridiques, des engagements politiques, ou des investissements dans des technologies vertes, il est cependant nécessaire d’organiser efficacement les ressources et dispositifs existants pour mobiliser tous les acteurs de l’industrie chimique autour d’objectifs communs.

Cette note propose : 

    • une première définition de la transition chimique afin d’instaurer une vision commune de ce qu’est la chimie durable et comment la développer

 

    • un nouveau modèle (modèle SPC pour Supply, déPollution, Circularity) pour faciliter la cartographie des cadres réglementaires et des solutions existantes, sans laisser de lacunes.

 

  • 10 recommandations concrètes pour passer à l’action


Cette note a pour objectif de susciter la réflexion et l’action de tous ceux impliqués dans la transition de la chimie.

chimie durable objectifs

Chimie durable : 3 types de recommandations pour la transition chimique

1. Adopter une approche globale de la chimie : appréhender la chimie de façon systémique, via une approche du cycle de la chimie, est une étape préalable nécessaire pour prendre en compte l’ensemble des sujets sociétaux à traiter et identifier les initiatives et solutions existantes.

📌 Une des recommandations : Mesurer les impacts évités ou générés par le secteur chimique par le biais d’indicateurs financiers et environnementaux globaux, permettant d’évaluer l’ensemble des impacts générés sur la chaîne de valeur chimique

2. Définir une vision commune de la transition de la chimie : Quelle chimie voulons-nous mettre en œuvre aujourd’hui et dans le futur ? Pour répondre à quels besoins ? Pour développer quels produits ? Quels objectifs communs souhaitons-nous atteindre ? Comment y parvenir ? Quels sont les leviers pour y arriver ? Sur quels enjeux travailler collectivement ?

📌 Une des recommandations : Établir un rapport périodique de référence, « The Economics of Chemical Change », similaire aux rapports Stern et Dasgupta afin d’appréhender de façon complète les modèles économiques associés au secteur chimique.

3. Agir de façon multilatérale avec une diversité de parties prenantes issus de différents secteurs, avec des enjeux, des attentes, des valeurs et des points de vue différents. Aucun acteur isolé ou en petit comité ne pourra opérer une telle transition. Là aussi, il faut penser en écosystème et de façon systémique.

📌 Une des recommandations : Lancer des pilotes à petite échelle (région, pays, zone économique), en fonction des priorités et des besoins locaux, pour développer de premières alliances avec une diversité d’acteurs. L’évolution des pratiques vers plus de la collaboration passera par l’expérimentation (approche test & learn et learning by doing).

Pour accéder à l’ensemble des recommandations, téléchargez la note !

Partagez cet article
logo soscience

Vous avez un besoin spécifique et souhaitez échanger avec notre équipe ?

Envoyez-nous un message et nous vous répondrons dans les 24h.

A bientôt !