L'innovation responsable en industrie

 

Pourquoi se lancer dans l'innovation responsable

Comment doit se positionner aujourd'hui une entreprise par rapport aux Objectifs du Développement Durable? Quelle réponse face aux mutations de nos sociétés? Est-ce que l'innovation motive encore nos salariés? La démarche RSE en réponse aux obligations légales a-t-elle du sens? Comment peut-on lier notre coeur de métier, notre ADN et notre culture technique, à des reflexions sociétales?

Ce sont à ces questions que nos clients souhaitent répondre. Mettre en place une stratégie cohérente en Recherche et Innovation Responsable (RRI) au sein de l'entreprise permet d'apporter des réponses concrètes à ces enjeux. C'est aussi un moyen de saisir des opportunités nouvelles.

Dans le rapport "Report on the analysis of opportunities, obstacles and needs of the stakeholder groups in RRI practices in Europe" (RRI Tools, 2015) les acteurs de l’industrie citent trois opportunités majeures permises par des programmes d’Innovation Responsable en interne :

  • Réussir à générer des produits qui se concentrent sur l’utilisateur final
  • Créer de nouveaux réseaux et partenariats (souvent avec des acteurs inaccessibles autrement)
  • Augmenter la compétitivité et la créativité

D'un côté le besoin d'améliorer la compétitivité grâce à de nouvelles capacités d’innovation se fait sentir. De l'autre, une innovation plus libérée, plus disruptive et qui se concentre directement sur les problèmes et les besoins de la société permet de développer de nouveaux produits, d’atteindre de nouveaux marchés, et d’augmenter les parts de marchés existantes.

Comment? Tout d’abord, la flexibilité et les méthodes inclusives utilisées dans les processus d’Innovation Responsable permettent plus facilement l’émergence de nouvelles idées (et donc de nouveaux produits). Ces méthodes permettent de stimuler la créativité des collaborateurs dans un environnement qui autorise et même demande d'être plus disruptif que d’habitude. De plus, vouloir faire de la RRI demande aussi la participation de nouvelles parties-prenantes et force à se concentrer sur des besoins sociaux et environnementaux : cela libère des potentiels qui sont pour l’instant inexploités. Nos clients nous indique souvent que la RRI permet de se concentrer plus clairement sur la durabilité des produits, l’impact social de la recherche et de l’innovation, et permet même de sensibiliser les investisseurs à ces sujets.

L'enthousiasme au sein du monde professionnel sur les opportunités qu’offrent des départements Recherche & Innovation se recentrant sur les problèmes plutôt que sur les technologies est grandissant. La RRI développe des innovations plus pertinentes en plaçant les usagers finaux au cœur des procédés. Enfin, la collaboration avec des groupes de parties-prenantes sous-représentés dans la société est vue comme une opportunité de créer des situations gagnant-gagnant d’un point de vue du business mais aussi des enjeux sociaux.

De plus, ces innovations ne nécessitent pas un arsenal marketing autour de la valeur « sociale » ou « verte » du produit. Pas besoin de convaincre le consommateur d’acheter un produit « responsable » plutôt qu’un autre, puisqu’il s’agit directement de répondre à son problème !

L’une des raisons qui peut décider à se lancer dans une stratégie de Recherche et d’Innovation Responsable en Industrie est le besoin de trouver de nouveaux marchés et de créer de nouvelles opportunités de business. Cependant, pour que ces stratégies d’innovation positives soient un avantage compétitif, les acteurs industriels notent qu’il est crucial d’être parmi les « first-movers ». Le domaine est encore jeune, mais vu le bouillonnement d’initiatives que l’on voit émerger en industrie ces dernières années sur les innovations positives, responsables ou encore durables : c’est une bataille qui est en train de se jouer.

 

 
 
Le travail réalisé avec SoScience nous a permis de discerner et de qualifier les challenges sociétaux auxquels Air Liquide peut directement ou indirectement contribuer par son activité de services autour des gaz industriels et médicaux, un véritable retournement de posture en matière de RSE qui ouvre des pistes d’innovation nouvelles pour le long terme.
— Marianne Julien, Direction Scientifique chez Air Liquide
 
 

Quelques exemples

Le cas de GE Healthcare: répondre à un problème peut être rentable

En 2005, GE Healthcare en Inde lance un nouveau programme de recherche afin de mettre sur le marché un électrocardiogramme à destination des marchés ruraux. En effet, à l'époque les produits GE Healthcare sont uniquement vendus dans les hôpitaux des grandes villes. Or, 75% de la population vivait dans des zones rurales, c'est donc un marché gigantesque qui était laissé de côté, sans parler du nombre de patients qui de fait ne pouvait avoir accès à ce dispositif. En 2007 et après 2 ans de R&D, l'entreprise sort un produit robuste, léger, facilement transportable et utilisable, et 5 fois moins cher que les alternatives. Non seulement, l'entreprise répond à un problème de santé, s'ouvre un nouveau marché mais en plus le produit est devenu un véritable succès commercial: aujourd'hui il est vendu et utilisé dans plus de 90 pays, dont la France!

Le cas de Tarkett : répondre à un problème dont on n'est pas responsable pour innover

Tarkett est un leader dans l'industrie des revêtements de sols. Lorsque la direction Recherche et Innovation de Tarkett décide de se lancer dans l'Innovation Responsable, l'entreprise s'attaque à un problème de santé publique: les chutes. Les chutes sont la cause principale de décès pour les personnes agées de plus de 65 ans. En France, elles sont estimées à 400 000 chutes par an, dont 12 000 sont fatales. L'un des facteurs de risque important est de rester longtemps au sol sans assistance après une chute: plus l'attente est longue et plus les conséquences de la chute sont graves. Face à cette situation, Tarkett lance un programme de recherche. Après 2 ans le produit Floor In Motion est lancé: il s'agit d'un sol connecté qui repère les mouvements étranges et les chutes et peut prévenir les secours (ou personnels concernés) en temps réel. Créer ce produit a réellement demandé une approche disruptive de la part de Tarkett: l'industrie du sol est plutôt une industrie de la chimie, mais le produit Floor In Motion necessite de fortes compétences en électroniques, objets connectés et traitement des données. Ainsi, non seulement l'entreprise répond à un problème qui, a priori, ne la concernait pas, mais en plus cela lui permet d'innover radicalement et de renouveller son pool de talents.

Ouvrir de nouvelles opportunités: répondre à un problème qui a l'air éloigné de son domaine d'activité pour ouvrir des marchés

Aujourd'hui, entre 10 à 30% de l'ensemble des biens consommables produits en Asie du Sud-Est et Afrique Sub-saharienne sont perdus par manque d'un moyen de transport réfrigéré, fiable et accessible financièrement.

Selon l'étude 50BreakThroughs de Berkeley, un véhiculaire utilitaire low-cost visant prioritairement les marchés ruraux pour le transport de denrées alimentaires serait un "game -changer". Ainsi, un constructeur automobile a en fait dans ses mains la possiblité de répondre à des enjeux de sécurité alimentaire par la mise sur le marché d'un nouveau produit directement dans son coeur de métier.

COMMENT ENGAGER SON ENTREPRISE SUR CES chemins

La plupart des instances internationales (ONU, OCDE, WEF...) mais aussi des acteurs industriels s'accorde sur l'importance et les opportunités de l'Innovation Responsable, mais aussi sur un certain nombre d'obstacles qui freinent la démarche. 

Pour la plupart des acteurs, un même obstacle revient constamment : « Nous ne pouvons pas y arriver seuls et nous n’avons pas les contacts/connaissances nécessaires. » Ce constat a été fait par les industriels, les chercheurs et scientifiques, les membres de la société civile et finalement les acteurs éducatifs. Ce n’est pas la première fois que cette difficulté est mise en avant, elle a été évoquée dans de nombreux rapports de l’Union Européenne.

C’est l’une des raisons qui nous anime tous les jours dans notre travail chez SoScience. Notre rôle est d'apporter ces connaissances sur la Recherche et Innovation Responsable aux acteurs qui souhaitent mettre en place ces stratégies. Notre rôle est de dégager et trouver avec chaque industriels quelles sont les opportunités uniques en Innovation Responsable qu'apporte son coeur de métier. Notre rôle est de créer concrètement des liens entre les différents acteurs (industriels, instituts de recherche, entrepreneurs sociaux) qui ont besoin de travailler ensemble pour répondre à des enjeux sociaux. Ce travail de terrain, de création de partenariats et de mise en réseau, de création de connaissance et de nouvelles méthodes, de création d'opportunités est crucial afin de faire avancer le sujet de la Recherche et de l’Innovation Responsable.

NOUS POUVONS LE FAIRE AVEC VOUS

 

Bibliographie

- Science et Impact social: vers une recherche responsable (Editions Diateino, sortie en Mars 2017).

L’innovation Jugaad et L’innovation frugale (Editions Diateino).

Report on the analysis of opportunities, obstacles and needs of the stakeholder groups in RRI practices in Europe" (RRI Tools, 2015)

 

 
Mélanie Marcel